Retraites complémentaires : quels changements en 2013 ?

La réforme du système de retraite complémentaire soulève de véritables préoccupations chez les cadres et les salariés du secteur privé. La question du financement des retraites reste au cœur d’un débat houleux et les nouvelles perspectives pour 2013 ne semblent guère pouvoir l’apaiser. Commencées en novembre 2012, les négociations entre syndicats et patronat en vue de la revalorisation des pensions prévue pour le mois d’avril tardent à se conclure. En effet, alors que le 7 mars faisait office de date butoir, les débats vont être prolongés d’une semaine encore.

Les enjeux de la Réforme du régime de retraite complémentaire 

Les négociations à l’Agirc-Arrco, fédérations qui règlementent le système de retraite complémentaire des cadres et des salariés du privé sont tendues. Il faut dire que le temps est compté car le déficit de ces organismes atteint désormais 4,5 milliard d’euros. Afin de sortir les retraites du rouge les partenaires sociaux émettent l’éventualité d’une revalorisation seulement partielle des pensions complémentaires pour 2013.

Quels sont les impacts de la réforme ?

Commerçants, artisans et industriels

Les taux de cotisation pour la retraite restent inchangés depuis Novembre 2012. Cependant les taux de cotisation des commerçants et des artisans ont été fusionnés. Ce qui représente 7% jusqu’à 37 032 euros de revenus annuels et 8% jusqu’à 148 128 euros. Pour ce qui concerne la réversion complémentaire, il faut désormais avoir plus de 55 ans et la somme des ressources et de la réversion complémentaire ne peut excéder 74 064 euros.

Professions libérales

En ce qui concerne les professions libérales les taux de cotisations retraite ont augmenté : ils atteignent désormais  9,75% pour les revenus annuels jusqu’à 31 477 euros et 1,81% pour les revenus annuels jusqu’à 185 160 euros.

Quelques chiffres à retenir

  • 1 886 euros : salaire permettant de valider un trimestre en 2013
  • 19 614 euros : montant des revenus annuels (pour une personne vivant seule) à ne pas excéder pour toucher une pension de réversion selon le régime général
  • 1 543 euros : Hors majoration, montant maximum de la pension de retraite de base

 Vers une revalorisation partielle au mois d’avril

Comme chaque année les pensions des retraités vont être revalorisées ; cependant, pour les retraites complémentaires, cette revalorisation sera inférieure à l’inflation entraînant de facto une baisse du pouvoir d’achat. Les retraites complémentaires du secteur privé seraient sous-indexées d’un point par rapport à l’inflation. Le taux d’inflation étant prévu à 1,8%, la revalorisation des pensions complémentaires serait inférieure à 1% contre 2% concernant les retraites de base.

Législation.

Comments are closed.

Obtenez gratuitement plusieurs devis de fournisseurs qualifiés sous 48h